Site de l’artiste Maroussia Chanut

Questionner l’Humanité

Nouvelles pièces

Série Livelihood of Life and Food

EN VENTE DANS LA BOUTIQUE

SKI SUR GLACE

Pièce unique, version verte,  échelle 1, 13 x 6 x 4cm

Matériaux d’origine minérale, résine,
matériaux mixtes, dorures, pigments naturels

SCENE DE RUE

Pièce unique, SDF,  échelle 1, 13 x 6 x 4cm

Matériaux d’origine minérale, résine,
matériaux mixtes, pigments naturels

LA PLAGE CALOR CALOR

Pièce unique, version marron chocolat,  échelle 1, 13 x 6 x 4cm

Matériaux d’origine minérale, résine,
matériaux mixtes, dorures, pigments naturels

LA PLAGE CALOR CALOR

Pièce unique, version rose fraise,  échelle 1, 13 x 6 x 4cm

Matériaux d’origine minérale, résine,
matériaux mixtes, dorures, pigments naturels

SKI SUR GLACE

Pièce unique, version dorée, échelle 1, 13 x 6 x 4cm

Matériaux d’origine minérale, résine,
matériaux mixtes, dorures, pigments naturels

SCENE DE RUE

Pièce unique, Ordinaire Quotidien,  échelle 1, 13 x 6 x 4cm

Matériaux d’origine minérale, résine,
matériaux mixtes, pigments naturels

Entrelaçant des thèmes issus de l’inconscient collectif, Maroussia Chanut incarne un style singulier qui perturbe les frontières de l’art contemporain

Le vocabulaire de Maroussia Chanut se déploie entre âpreté du propos et plastique aérienne, les pièces étant généralement soit très petites soit  importantes en taille.

Ambiguïté et fausse innocence

favorisent une prise de conscience progressive sur l’inconscient collectif et ses processus,  traçant une ligne étroite entre cliché nostalgique et archétype dérangeant.

Séduit par son attention méticuleuse du détail et des matériaux employés, le regardeur est confronté à la juxtaposition de situations où les méandres mystérieux de l’âme humaine sont dépeints avec une animalité hémorragique.

L’oeuvre traite de problèmes sérieux et complexes

Eternels et communs à tous les biotopes humains, offrant à la conscience un renouvellement de paradigme et la propulsion à l’aube d’un choix irrévocable.

Pourtant l’artiste nous cueille par des couleurs acidulées et des personnages animalesques sortis de l’enfance, tels des appâts pour mieux nous capter, ou pire encore, nous séduire.

Un subtil effroi habite les situations montrées dans les sculptures, qui s’intensifie entre singulière étrangeté et beauté douloureuse.  Les allusions à la guerre ou aux conflits géopolitiques planent sombrement sous une surface de douce ironie.

Maroussia Chanut est sortie diplômée de l’École Nationale des Beaux-Arts de Lyon en 2005 et a étudié dans les classes de Wim Wenders, Marie José Burki et Stephan Kern à la Hochscule für Bildende Künste de Hambourg.

Son travail a été exposé dans des foires et des galeries d’art contemporain à Paris et à Lyon.

Elle vit et travaille dans le sud de la France.

Suivez l'actualité en temps réel sur Instagram et Facebook

Bio
error: Contenu protégé